Poursuites engagées pour des violences volontaires

L’auteur de violences volontaires commises sur la voie publique à la cité Pierre Lenquette à Nouméa, ainsi que la jeune femme qui a filmé la scène seront présentés demain vendredi en comparution immédiate.

Le Procureur rappelle qu’une vidéo a récemment circulé sur les réseaux sociaux montrant une agression particulièrement violente d’un homme, manifestement alcoolisé sur un autre homme, alors même que celui-ci est allongé sur le sol .

Rappel des faits

Les faits ont eu lieu au cours de la nuit du 20 au 21 décembre 2021 dans la cité Pierre Lenquette, suite à une soirée au cours de laquelle les protagonistes consommaient une grande quantité d’alcool.

Les investigations diligentées par les enquêteurs du commissariat de police ont permis d’interpeller l’auteur de ces violences, consistant en des coups de poing et de pied à l’aide de chaussures de sécurité .

Une incapacité de travail de 90 jours

La victime qui a été hospitalisée en raison de graves lésions au bras gauche et d’une fracture radiale, s’est vue prescrire une incapacité totale de travail de 90 jours à l’issue d’un examen par un médecin-légiste.

L’auteur des violences commises avec la circonstance aggravante d’un état d’ivresse manifeste  a reconnu les faits, en précisant « qu’il s’était mis en colère car la victime lui avait mal parlé ».

Délit d’enregistrement d’images violentes

Par ailleurs, une femme âgée de 19 ans qui a enregistré la scène de violence devra répondre du délit d’enregistrement d’images relatives à la commission de violence volontaire .

Les deux mis en cause encourent la peine de 5 ans d’emprisonnement .

Le parquet estime que la gravité de ces faits de violence par ailleurs enregistrés et diffusés sur les réseaux sociaux, justifie le recours à la procédure de comparution immédiate dans l’objectif d’un traitement judiciaire rapide et ferme.

www.casselesprix.com