Plusieurs nouvelles suspicions de variant Omicron détectées

À la suite des premiers cas de Covid-19 suspectés d’être liés au variant Omicron, sept nouveaux cas « suspects » ou « possibles » ont été dénombrés dans l’entourage des personnes contaminées. Tous les cas sont sous surveillance des autorités sanitaires. Aucun cas strictement local n’a été décelé.

Concernant les deux personnes qui ont été détectées positives au Covid-19, le mardi 21 décembre, peu de temps après leur arrivée en Nouvelle-Calédonie, la confirmation par un laboratoire métropolitain qu’il s’agit du variant Omicron est attendue mardi 5 janvier.

Parmi la soixantaine de personnes contact qui ont été immédiatement identifiées, isolées à leur domicile et testées, il a été dénombré trois cas « suspects » et quatre cas « possibles » d’Omicron. Il s’agit de cinq cas importés et de deux cas liés à des cas importés (de l’entourage familial direct des personnes infectées).

Par ailleurs, six cas positifs détectés à l’arrivée de vols Tokyo-Nouméa des 24, 26 et 28 décembre sont connus depuis mercredi sans qu’il soit actuellement possible de déterminer s’il s’agit de cas Delta ou Omicron.

Le point sanitaire du jeudi 30 décembre

51 nouveaux cas positifs ont été confirmés dans les dernières 24 heures.
Les cas positifs comptabilisés s’élèvent à 12 762 depuis le lundi 6 septembre.
Le nombre de cas actifs est de 254.
Le taux d’incidence cumulé sur 7 jours glissants est de 60 pour 100 000 habitants.
À ce stade, 75,44 % de la population vaccinable, soit 64,41 % de la population totale ont reçu un schéma vaccinal complet.

Un peu de vocabulaire

Niveau de confirmation
« Cas suspect » : personne présentant un test PCR Covid-19 positif et un lien avec un voyage hors du territoire ou un voyageur positif.
« Cas possible » : personne présentant un test PCR Covid-19 positif et une analyse par criblage permettant de déterminer qu’il ne s’agit pas du variant Delta.
« Cas confirmés » : personne présentant un test PCR Covid-19 positif et un séquençage Omicron (réalisé en métropole, pour le moment). Type de cas

Type de cas
« Cas importés » : cas identifiés à leur arrivée en Nouvelle-Calédonie.
« Cas locaux liés à des cas importés » : personnes contact des cas importés.
« Cas locaux sans lien avec des cas importés » : cas dont la chaine de transmission ne permet pas de les rattacher à un cas importé. Ils constituent le début de la chaine de transmission dans la population locale à l’origine d’une nouvelle crise.

www.casselesprix.com