La surcharge des véhicules porte-conteneurs fait le buzz

Mardi soir, NC la 1ère diffusait une enquête réalisée au port autonome sur « la surcharge des véhicules porte conteneurs et ses conséquences ». Un reportage avec caméras discrètes et témoignages qui n’a semble t-il, pas vraiment plu au membre du gouvernement en charge du transport.

Par communiqué dès le lendemain celui ci dénonçait

« Un reportage purement à charge ne reprenant pas les entretiens recueillis auprès des responsables du port et mettant en cause la DITTT et le Port autononome » […]. Sur un plan opérationnel « Les agents de la DITTT réalisent des contrôles inopinés auprès des transporteurs routiers […] À la sortie du port, les contrôles des conteneurs sont effectués avec les douanes et la police nationale. De mars à août 2022, près de 22 infractions ont été relevées : 18 défauts d’arrimage et quatre défauts de surcharge. »

Que penser alors, de l’opération de contrôle effectuée jeudi 29 ?

4 infractions de véhicules « en surcharge » relevées en 6 mois et 10 dans la journée d’hier ?

Ce matin les effectifs de la brigade motorisée urbaine et de la compagnie d’intervention ont participé à une opération de contrôles des poids lourds sortant du port autonome. Une opération effectuée en partenariat avec la DITTT et les autorités du port autonome.
Sur les 43 poids lourds contrôlés 10 étaient en surcharge et deux en défaut de visite technique

Un hasard, un coup à pas de chance ?

Previous post Le village de l’alimentation s’installe sur la place des cocotiers
Next post 810 millions de dollars pour les îles du Pacifique
Close