Les fréquences de la TNT bientôt modifiées

En octobre, une partie de la bande de fréquences dédiée jusqu’ici à la télévision numérique terrestre (TNT) sera transférée au secteur des télécommunications pour favoriser le très haut débit mobile.

L’Objectif est de libérer ces fréquences pour donner plus de capacité au service du très haut débit mobile, qui permet notamment d’étendre la couverture réseau sur le Caillou. Ce changement s’effectuera progressivement, par zone, tout au long du mois d’octobre.


Des manipulations nécessaires pour certains utilisateurs

Sur le territoire, la TNT est diffusée sur la Grande-Terre, Ouvéa, l’île des Pins et Bélep dans une bande de fréquences allant de 470 à 790 MHz. « Ce changement de certains canaux ne touche que les émetteurs se trouvant dans la sous-bande de fréquences 694 – 790 MHz, précise Arnaud Ott, responsable de l’antenne locale de l’Agence nationale des fréquences (ANFR). Nouméa et le Grand-Nouméa ne sont pas concernés. »

Seuls les utilisateurs recevant la télévision par antenne râteau, qu’elle soit individuelle ou collective (immeuble), sont concernés par ces modifications. Ceux qui la reçoivent par un autre mode de réception (satellite, ADSL, fibre optique) ne sont pas concernés.

Mode d’emploi

Les personnes rattachées à une antenne collective devront, avant le mois d’octobre, s’assurer que leur syndic ou gestionnaire d’immeuble a fait intervenir un professionnel pour réaliser des travaux sur l’antenne. Pour les détenteurs d’une antenne individuelle, il suffira de procéder à une nouvelle recherche des chaînes sur leur récepteur. Il s’agit là d’une opération simple à réaliser à l’aide de la télécommande du téléviseur ou du décodeur TNT.

Des aides financières

Des aides financières seront mises en place par l’État  pour les utilisateurs qui, malgré les manipulations réalisées à la date du changement, ne retrouveraient pas tous leurs programmes télé.
Elles s’élèvent au maximum à 14 300 francs pour adapter leur antenne râteau individuelle ou à 29 800 francs pour passer à un autre mode de réception. Une aide est en outre prévue en faveur des syndics et des gestionnaires d’immeubles pour les frais engagés en vue d’adapter leur antenne collective.

Le calendrier des changements de fréquences

➣ Le 5/10 pour les zones du Mont Do, de Thio – Saint-Philippe, de Bourail – Château d’eau, Bourail – Bouemien, Bourail – Nessadiou et de Canala – Prokomeo.
➣ Le 12/10 pour les zones de Houaïlou – Pic Bâ, de Houaïlou – Ouani, de Houaïlou – Mont-Kanique et de Ponérihouen – Gogoroto.
➣ Le 13/10 pour la zone de Houaïlou – Aoupinie.
➣ Le 17/10 pour les zones Voh – Temala et l’île des Pins – Pointe Ita.
➣ Le 18/10 pour Bélep.
➣ Le 20/10 pour Ouvéa – Pointe Gervaise.
➣ Le 25/10 pour Kouaoua – Me Firo.
➣ Le 26/10 pour Houaïlou – Moin Oro et Tontouta – Bangou.

Ces dates pourraient être amenées à être modifiées une fois les opérations lancées, notamment si les conditions météorologiques viennent à perturber leur avancée.

https://casselesprix.com
Previous post La Calédonie connait une baisse historique de sa population
Next post Digi Expo, le 1er salon du numérique
Close