Incident à Prony Resources, retour progressif à une situation normale

La province Sud a été informée par Prony Resources d’une saturation du dispositif de pompage sur une section du réseau de drainage de la berme du parc à résidus de la Kwé Ouest dûe aux fortes pluies.

L’institution suit cet incident avec attention.

Si des déversements dans le milieu ont pu avoir lieu à cette occasion, ils l’ont été de manière brève et sans dépassement des seuils de toxicité aiguë à l’aval immédiat de l’installation, excepté toutefois pour le nickel (0.7 mg/l contre 0,5 mg/l).

A ce stade, il peut être confirmé d’une part, la stabilité de la berme et d’autre part, que la totalité des eaux de drainage sont dorénavant pompées pour traitement. Aucun rejet de polluant n’est constaté directement dans le milieu naturel.

Des investigations à l’aval sont cependant exigées auprès de l’industriel pour s’assurer de l’absence d’impact dans la rivière.


De son coté l’industriel confirme dans un communiqué que « les concentrations de métaux lourds ont fortement diminué pour revenir à des niveaux habituels. Les équipes continuent de rechercher les raisons de l’incident, qui ne remettent pas en cause l’intégrité du barrage ».
La surveillance tant du pompage que de l’ensemble du barrage a été renforcée. La situation est suivie en relation étroite avec la DIMENC, et en transparence avec le CCCE.
Prony Resources confirme également avoir informé ses parties prenantes selon son Plan d’Action en réponse à un Incident de ce type, de façon directe et transparente. Des visites ont été également organisées pour montrer les dispositifs mis en place.« 

https://casselesprix.com
Previous post Ajouter de la crise à la crise ou bons plans ?
Next post CAFAT, des augmentations de salaire qui posent question !
Close