Les professionnels s’engagent pour faire redécoller le tourisme

Depuis le mois de juin, les premières statistiques et les remontées de terrain plus récentes, signalent clairement une augmentation croissante du nombre de touristes de loisirs, avec notamment plus d’Australiens et de Français. Des assouplissements majeurs des conditions de voyage au Japon devraient être annoncés dans les prochain jours. La reprise du tourisme international commence donc enfin, mais elle est encore fragile et a besoin d’être stimulée.

Promotion internationale et contrat de destination Relance 

Nouvelle campagne de promotion internationale

Baptisée « Are you ready for New Caledonia ? », l’objectif de la campagne internationale est de montrer toute la diversité de la destination avec un carrousel de 13 expériences uniques à vivre sur place et créer une envie urgente de voyage chez les clients étrangers.
Déclinée sous toutes ses formes, cette campagne multicanal est notamment visible massivement en affichage dans les stations de train et commerces de Singapour, sur les réseaux sociaux et à la radio en Australie/NZ, et bientôt sur le web et les replays vidéo de la télé française.
Bien qu’encore en cours de déploiement, elle a déjà touché plus de 9,5 millions d’internaute

Un contrat de Destination Relance

Gouvernance partagée, campagnes de promotion, accueils des médias, renforcement de l’accessibilité, …, les acteurs du tourisme international calédonien ont signé un nouveau « Contrat de destination Relance ».
Les institutions et les entreprises locales veulent ainsi s’engager officiellement à soutenir les multiples actions de relance de l’attractivité touristique de l’archipel et à travailler de concert pour accompagner la reprise progressive du trafic de voyageurs étrangers. 

Cet accord très large prévoit ainsi d’organiser des réunions de suivi régulières entre tous les signataires, de mettre en place des capacités de transport suffisantes ou protégées pour les passagers étrangers, de renforcer le développement d’interconnexions entre les vols internationaux et domestiques, de lancer de vastes campagnes de promotion et de vente internationales intégrant les offres promos synchronisées de tous les signataires, de partager régulièrement les données statistiques afin de nourrir un futur Observatoire du tourisme calédonien, de faciliter la couverture médiatique et la formation des revendeurs par l’organisation de séjours offerts par les prestataires signataires


L’ISEE a dénombré que 19 207 touristes de janvier à juin 2022 en NC, soit -64 % par rapport au 1er semestre 2019.

https://casselesprix.com
Previous post La défiscalisation accordée à Biscochoc pour son usine fait débat
Next post Le trafic internet calédonien désormais sécurisé
Close