Mont-Dore, les liaisons maritimes font débat

liaisons

Alors que depuis deux ans les Montdoriens bénéficiaient de trois liaisons maritimes quotidiennes leur permettant de rallier le Mont-Dore à Nouméa, les utilisateurs découvraient en début d’année qu’il n’y avait plus qu’une seule rotation par jour.
Chaque navire ne pouvant embarquer que 12 passagers, les réservations sont donc devenues un vrai « casse-tête »

Aux heures de pointes, sans embouteillages et sans correspondance, un moyen de locomotion alternatif qui séduit les habitants

3 rotations quotidiennes effectuées avec des navires de 12 places de type semi-rigide. La durée du trajet, d’environ 35 minutes peut varier en fonction des conditions de mer. Il est possible d’embarquer avec un vélo ou une trottinette à condition de le préciser dans votre réservation.

De 3 rotations quotidiennes à une

Le SMTU qui gère les transports dans le grand Nouméa, justifie cette décision par « une alternative trop couteuse et un taux de remplissage de 56% peu satisfaisant sur l’ensemble de l’année 2020. « 

De leur coté, les habitants de la commune réfutent et dénoncent cet argument. Ils affirment qu’au moins 50 personnes prenaient quotidiennement cette navette, soit pour aller au travail le matin soit pour rentrer le soir. 

Des discussions en cours et une réunion publique

L’association Citoyen Mondorien, multiplie les discussions et les réunions afin de trouver les fonds nécessaires au retour des trois rotations initiales. Si le gouvernement, la province voire la mairie, participaient à ce financement, cela pourrait être réalisable.

Afin de montrer notre intérêt pour ce mode de transport qui est à développer l’Association organise une réunion publique ce vendredi 23 avril 2021 à la salle des communautés du vallon dore à 18h00. Nous ferons le point sur la situation et les démarches déjà entreprises par les adhérents usagers.