L’illettrisme en Calédonie, une réalité invisible

Cette année les acteurs de la prévention et de la lutte contre l’illettrisme ont choisi de se mobiliser du 8 au 15 septembre 2022 autour de cette problématique dans le secteur de l’emploi.

Se rassembler pour sensibiliser à l’illettrisme

L’illettrisme est une réalité souvent invisible qui touche 18 % de l’ensemble de la population en Nouvelle-Calédonie, soit presque une personne sur cinq, selon une étude de l’ISEE de 2013, contre 7% en métropole, soit quasiment 29 000 personnes. Au-delà de ces 29 000 personnes considérées comme illettrées, c’est près d’un quart des calédoniens âgés de 16 à 65 ans qui éprouve des difficultés face à l’écrit en français, soit près de 40 000 personnes

Cette situation affecte l’autonomie des personnes dans une multitude de circonstances du quotidien. C’est pourquoi la sensibilisation du grand public est nécessaire afin de contribuer à une prise de conscience globale de cette question de société.

Des initiatives locales existent à l’image des structures privées, publiques et associatives qui intègrent dans leurs missions un volet illettrisme. Pour autant, face au peu de moyens et donc de réponses en matière de détection et d’accompagnement des personnes en situation d’illettrisme, le projet d’organiser les JNAI sur le territoire a trouvé écho auprès des acteurs locaux.

Le mot d’ordre 2022 : « Lutter contre l’illettrisme au travail. On est tous concernés. »

Cette nouvelle campagne de sensibilisation met en exergue la question de l’illettrisme dans un contexte collectif de travail. Plus de la moitié des personnes en situation d’illettrisme occupent en effet un emploi.

En 2022, Les journées sont placées sous le sceau de la double reconnaissance : agir ensemble contre l’illettrisme et promouvoir la lecture, grande cause nationale et locale. Ces objectifs correspondent en tous points aux perspectives du gouvernement de lutter contre les inégalités, dont l’illettrisme est une facette, en se fixant le défi de « promouvoir une meilleure cohésion sociale ».

La lecture partout et pour tous

Cette action fil rouge lance la semaine des JNAI le jeudi 8 septembre et s’étale durant toute la manifestation. Elle donne le ton pour valoriser l’importance de la lecture dans l’acquisition des compétences essentielles en français. L’objectif étant de promouvoir le plaisir de lire auprès de chacun et dans des lieux diversifiés.

« Apprenons à aider sans juger », la Province Sud se mobilise

À l’occasion de cette opération, la Province organise des actions destinées au public et aux agents provinciaux dans différents lieux que sont l’Espace Jeunes, le Centre Administratif de la province Sud.
L’objectif est d’informer et sensibiliser différents publics au particularisme des situations d’illettrisme, de mieux informer sur les solutions pour aider les personnes concernées.

Découvrir toutes les actions programmées en Province Sud

https://casselesprix.com
Previous post La consommation de tabac poursuit sa baisse
Next post Une aide exceptionnelle pour les exploitants agricoles
Close