Un mois de juillet chaud et pluvieux !

Le mois de juillet 2022 a enregistré des records. Il a été le mois le plus chaud et le deuxième mois le plus pluvieux en Nouvelle-Calédonie depuis 1970. Météo France NC a fait le point

Un certain nombre de records battus

De nombreux records de températures mensuelles minimales et maximales, de précipitations, et même d’orages ont été battus.
Températures maximales 35 stations sur 54 battent leur propre record de température mensuelle maximale la plus élevée pour un mois de juillet.
Températures minimales : 50 stations sur 54 battent leur propre record de température mensuelle minimale la plus élevée pour un mois de juillet. A Canala et à Ouanaham (Lifou), l’anomalie mensuelle est proche de +5,0°C.
Cumuls mensuels de précipitations : 2 à 3 fois supérieurs aux normales et jusqu’à 4 fois supérieurs dans le nord-ouest de la Grande Terre. 
Les orages : le mois de juillet avec 10 jours d’orage se classe en tête des mois de juillet les plus orageux depuis 2014 (date de début des mesures)
Les vents : à l’échelle du pays, les vents ont soufflé avec une vitesse moyenne de 8 kt, proche de la normale (7 kt).

Températures et précipations en hausse sur le pays : 

Avec une température moyenne mensuelle de 22,8°C et un écart à la normale 1991-2020 de +2,6°C, le mois de juillet 2022 est le mois de juillet le plus chaud depuis 1970 en Nouvelle-Calédonie.

La température quotidienne maximale la plus élevée du mois est de 34°C. Elle a été mesurée le 7 juillet à Nouméa et représente un record absolu pour un mois de juillet, toutes stations confondues. La plus basse du mois est de 8,9°C, elle a été mesurée le 17 à La Foa.

Les températures quotidiennes maximales ont été notablement plus élevées que la normale.

9 stations sur 54 ont battu leur propre record de température la plus élevée. Même constat pour les minimales qui ont également été notablement plus élevées que la normale. 13 stations sur 54 ont battu leur propre record pour un mois de juillet. 

Concernant les précipitations

Avec un cumul moyen mensuel de 229,9 mm et un excédent de +204%  par rapport à la moyenne 1991-2020, le mois de juillet 2022 est le 2ème mois de juillet le plus arrosés depuis 1970. Au niveau des stations, les cumuls mensuels de précipitations varient entre 117,1 mm à Bourail et 446,7 mm à Galarino (Pouébo).

Les anomalies de précipitations mensuelles varient, quant à elles, entre +70 % à Touho, avec 173,9 mm enregistrés pour une normale de 102,8 mm et +398 % à Voh, avec 223,4 mm enregistrés pour une normale de 44,9 mm. Il a donc plu à Voh l’équivalent de près de 5 fois la normale mensuelle.

Plus d’infos sur Météo France NC

https://casselesprix.com
Previous post L’Etat triple son aide aux étudiants en difficulté.
Next post Covid, point sanitaire du 30 aout 2022
Close