Nouvelle Zélande, les frais d’immigration en hausse

Les autorités néo-zélandaises de l’immigration annonce une hausse des prix des visas, et de l’autorisation électronique de voyage NZeTA, qui sera applicable à compter du 31 juillet prochain, date à laquelle le pays prévoit sa réouverture totale.

« À partir du 31 juillet 2022, les frais d’immigration et les prélèvements augmenteront pour la plupart des demandes de visa.
L’augmentation moyenne du prix des services d’immigration concernés est d’environ 43%, les augmentations les plus importantes étant pour les visas de classe de résidence » explique le gouvernement néo-zélandais dans un communiqué publié sur le site de l’immigration.

Le gouvernement kiwi précise tout de même que ces prix restent compétitifs pour des pays comparables.

Pour les touristes et les voyageurs d’affaires dispensés de visa court séjour d’entrée, le coût de l’autorisation électronique de voyage NZeTA passera d’environ 900 F CFP à 1700 CFP.
Pour les demandes effectuées sur internet, de 650 F CFP à 1 250 F CFP), pour les demandes soumises depuis l’application mobile gouvernementale.

Aux frais d’ETA s’ajoute la taxe internationale pour la conservation et le tourisme des visiteurs (IVL) qui s’élève à 2 500 F CFP portant ainsi le prix total de la NZeTA à 4 200 CFP sur internet et 3 800 F CFP via l’application mobile.

https://casselesprix.com
Previous post Des opérations anti délinquance tous azimuts
Next post Nouvelle campagne de stérilisation au Mt-Dore
Close