Les Fidji 1er pays du Pacifique à légaliser la marijuana à des fins industrielles ?

Les Fidji pourraient être le premier pays du Pacifique à légaliser la marijuana à des fins industrielles. Des modifications apportées à la loi de 2004 sur le contrôle des drogues illicites pourraient ouvrir la voie à la création de l’industrie d’exportation de chanvre industriel.

Une opportunité économique

La culture de la marijuana est répandue aux Fidji, mais l’objectif actuel est de créer une opportunité économique pour exporter du chanvre industriel, ce qui entraînerait le remplacement des champs de marijuana illégale par du chanvre industriel.

Les niveaux de THC ou de tétrahydrocannabinol dans le chanvre industriel sont très bas, ce qui limite l’utilisation récréative.

Le site Pacific Advocate, précise que le ministre fidjien de l’économie travaille en étroite collaboration avec l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime pour mettre de l’ordre dans les politiques et organiser l’acheminement des semences initiales aux Fidji.

L’utilisation du chanvre industriel a de nombreuses applications, notamment pharmaceutiques, textiles et même dans le secteur de la construction. Les politiques seront un facteur déterminant pour changer l’idée fausse que les gens ont sur le chanvre industriel. […]
Nous prévoyons de nous approvisionner en semences au Canada. Le chanvre industriel est une ressource lucrative et largement inexploitée dans l’économie mondiale en raison d’idées fausses sur ce qu’il est vraiment.

L’opportunité de cultiver des stupéfiants totalement écartée

Il y a des sceptiques qui voient juste cela comme une opportunité de cultiver des stupéfiants sous couvert d’agriculture, mais l’assurance a été prise que le cadre juridique qui permettrait la plantation de chanvre industriel garantirait que cela ne se produise pas.

De son coté, le directeur national de l’ANZ Bank, a déclaré qu’il était important de maintenir des contrôles stricts sur ce qui est produit exactement dans l’industrie du chanvre industriel pour garantir que les Fidji conservent leur réputation de destination de vacances haut de gamme.

https://casselesprix.com
Previous post Les pompiers formés aux feux tactiques
Next post Travaux de sécurisation du col de Katiramona
Close