La guerre des cinés bat son plein

Depuis fin décembre le grand Nouméa compte deux multiplexes, soit 26 salles de cinémas pour environ 180 000 habitants. Plus de choix, plus d’horaires les cinéphiles s’en félicitent n’est ce pas un peu trop ?

La concurrence a réveillé le Ciné city

Le Ciné City depuis l’arrivée de son concurrent a enfin mis à jour sa page Facebook son site internet et sa chaine Youtube, on aurait presque envie de dire « il était temps ! »

On peut donc désormais tous les lundis connaitre la programmation de la semaine, les synopsis des films programmés et même réserver sa place en ligne ! Comble du plaisir « le projecteur d’émotions » propose depuis janvier des multipass qui permettent d’acheter plusieurs places à tarif réduit.

Le MK2 joue la carte de la proximité, de l’humour et de l’actualité

Si la programmation est sensiblement identique, le multiplexe a choisi de se faire accompagner dans sa communication par Kingstaz, humoriste 100% Calédonien qui propose régulièrement des Pitchs.
Une façon de communiquer originale qui permet de parler et de faire parler du film d’une manière différente et innovante

Des cycles à thème sont également au programme ! Le coup d’envoi a été donné fin janvier avec « le cycle junior » qui a proposé aux petits comme aux grands, un grand voyage dans le temps dans l’univers de Walt Disney, du Roi Lion à la Petite Sirène en passant par Pocahontas, Aladdin et les Aristochats.

Le MK2 compte bien jouer également la carte de l’actualité ! Il proposera ainsi début mars, autour de la Journée Internationale des femmes, huit films du monde entier, qui mettent en lumière des femmes, plurielles, nuancées et singulières.
L’occasion de créer du lien, rencontrer et partager avec des femmes de Nouvelle-Calédonie, actrices du changement et héroïnes du monde de demain. chaque séance accompagnée d’une ou plusieurs personnalités pour échanger avec le public sur la thématique du film.

Alors plutôt MK2 ou Ciné City ? Ou pourquoi pas les 2

Previous post Disparition au barrage de Yaté, une enquête est ouverte
Next post La maire de Nouméa face à la colère de ses administrés
Close