La délinquance en roue libre à Kone et Koumac

Depuis Noël, les populations des deux communes sont confrontées à une délinquance, jeune, voire très jeune et sans limite. La population fait connaitre son ras le bol et la gendarmerie fait ce qu’elle peut…

Depuis quelques mois, une petite bande sème la terreur. A leur palmarès une vingtaine de voitures volées et brûlées, des cambriolages en série, des incivilités en série qui se multiplient.
Les maires sont aux abonnés absents…la population n’en peut plus et les pétitions se multiplient…

La population dénonce la publication sur les réseaux sociaux de vidéos de petits voyous qui avouent leurs vols, mais qui ne sont jamais inquiétés. Des montagnes de jugements sont en attente pour des vols et des destructions de véhicules…


De son coté les forces de l’ordre tentent d’enrayer le phénomène

Pour faire face à la recrudescence de vols déplorés au cours des dernières semaines sur le secteur de Koné et de Koumac, Les gendarmes de la compagnie de Koné poursuivent leur travail de patrouille, de contrôle et d’enquête

3 mineurs impliqués dans 6 cambriolages et 1 vol de véhicule pour des faits ont été commis au cours des mois de janvier et février 2022 dans des quartiers pavillonnaires de Koné ont été interpellés.
Ces 3 voleurs sont convoqués le 17 mars devant le juge des enfants de Koné.

La population est invitée à communiquer tout renseignement utile à la gendarmerie, en contactant la brigade de Koné ou en composant le « 17 ».

https://casselesprix.com
Previous post Nickel, le gouvernement et la SLN s’engagent pour l’avenir
Next post Point sanitaire du mercredi 16 février
Close