La filière construction de NC s’organise en collectif

alliance

Alliance Urgence Construction c’est le nom du collectif qui vient d’être crée et qui rassemble toute la filière construction de la Nouvelle-Calédonie

Des constats éloquents et inquiétants

➢ 4 000 emplois détruits en 10 ans. Le secteur est passé de 9500 à 5600 (soit l’équivalent des emplois directs et indirects d’une usine de Nickel en Nouvelle- Calédonie)
➢ Précarisation de tout le secteur (fin des CDD, des CTT et des CDIC)
➢ 35% des faillites d’entreprises en 2020 sont issues de la construction
➢ Augmentation du prix des matières premières : de 10% à plus de 50% en fonction des matériaux, sans compter des difficultés d’approvisionnement qui s’annoncent sévères dans les mois à venir.

Sans nouveaux projets, 2022 sera la pire année jamais vécue par ce secteur.

Un secteur dont tous les calédoniens ont besoin

le secteur de la construction fait vivre plus de 20 000 familles calédoniennes et constitue un secteur historiquement fondamental pour la Nouvelle-Calédonie notamment en tant que pourvoyeur d’emplois, développeur de compétences et acteur de l’insertion des moins formés.

La filière construction est un secteur d’intérêt général, et les besoins des calédoniens ne manquent pas ! Pour exemple,

Une 2X2 voies au col de la Pirogue, la construction de la suite du Neobus, la réhabilitation des logements. Mais également, la nécessité de plus en plus pressante de s’inscrire dans la transition écologique avec la construction des infrastructures au service de la transition écologique et de la mobilité verte, ou encore la volonté et la nécessité de monter en compétence les jeunes calédoniens.

Les attentes sont nombreuses

Plus qu’un soutien moral, la filière attend des engagements qui permettront à la filière construction de se projeter.
Pour ce faire, une liste les projets non lancés et nécessaires à la Nouvelle-Calédonie à été établie. Il faut désormais créer une cellule-action regroupant les décideurs politiques, les donneurs d’ordres privés et publics, les banques, les assureurs, l’Etat et les membres du collectif Alliance Urgence Construction.

Aujourd’hui, le collectif Alliance Urgence Construction regroupe toutes les parties prenantes du monde de la construction désireuses de trouver des solutions (au marasme actuel).
Le collectif a pris rendez-vous avec une série de décideurs. La liste de ces rendez-vous sera communiquée, en même temps que les propositions du collectif dans les prochains jours.