Trafic aérien, une véritable reprise cet été en Europe ?

trafic

Le trafic européen pourrait atteindre 69% de celui du niveau de 2019 en aout, selon le scénario le plus optimiste de l’organisme européen de surveillance du trafic aérien Eurocontrole, bien mieux que la moyenne de l’été 2020 (moins de 45%)

En effet, avec l’annonce de réouvertures de frontières en Europe, les réservations de voyage repartent en flèche. Dans un contexte d’optimisme nourri par la montée en puissance des vaccinations, les compagnies aériennes musclent leurs programmes tout en plaidant pour une levée totale des restrictions intra-européennes.

L’activité repart

L’activité « repart extrêmement fort, nous le voyons dans les réservations« , a affirmé jeudi le directeur général d’Air France-KLM, Ben Smith, fait ainsi part de son optimisme  pour l’été.

Mais le doute persiste sur la solidité de la reprise : en 2020, l’été n’avait été qu’un feu de paille et le voyage aérien était ensuite retombé très bas. Ce marasme s’est poursuivi au printemps 2021.

Les professionnels du secteur aérien redoutent l’émergence d’un variant résistant aux vaccins qui provoquerait une réédition de ce scénario noir.

« La reprise du trafic cet été sera largement tirée par le court et moyen-courrier, tandis que le long-courrier restera très perturbé. La physionomie de ce rebond profitera sans doute davantage aux compagnies low-cost, plus focalisées sur la demande loisirs et les vols court/moyen-courriers. »

Autre nuage à l’horizon pour les compagnies traditionnelles, qui conclut que « les voyageurs d’affaires devraient remplacer 38 % de leurs déplacements professionnels en avion par des visioconférences » à l’avenir.