64% des Calédoniens seraient inquiets pour l’avenir !

avenir

Réalisé du 18 décembre 2020 au 10 février 2021 sur un échantillon représentatif de 1032 individus, le sondage Quidnovi-ETOM publié lundi par Océane FM vise à éclairer les Calédoniens sur l’état de l’opinion publique et à préparer les discussions sur l’avenir.

« Le niveau de confiance des calédoniens est relativement dégradé. 64% sont inquiets pour l’avenir et le développement de la Nouvelle Calédonie et 50% sont inquiets pour leur situation personnelle et professionnelle.
Ces questions font apparaître des différences significatives selon les groupes. Ainsi, c’est parmi les partisans du « oui à l’indépendance » et les résidents des Iles Loyauté que le niveau de confiance est le plus important concernant l’évolution de leur situation personnelle et professionnelle. La jeunesse calédonienne, kanak ou non, est également plus optimiste que ses aînés. »

Un certain nombre de sujets sont abordés  

Baromètre de confiance, perceptions relatives à la situation du pays, à l’exercice des compétences anticipations sur l’avenir de la nouvelle Calédonie, perceptions des conséquences de l’indépendance, la nouvelle Calédonie demain…

Voir le sondage ➢ calameo.com/read

Peut-on faire confiance aux sondages ?

Rappelons qu’un sondage est nécessairement affecté d’une marge d’erreur, dite aussi marge d’incertitude ou intervalle de confiance. Il est généralement admis qu’avec un échantillon de 1 000 personnes, la marge d’erreur est d’environ 3%. Mais, plus l’échantillon est faible, plus la marge d’erreur progresse.

Souvenez vous en 2018, à la veille du 1er référendum, deux sondages réalisés par I-Scope et QuidNovi donnaient le NON à l’indépendance largement en tête ! Le premier à 63% et le second de 69 à 75%. La réalité leur a donné tort et le NON l’a emporté à 56,67 % !