La Nouvelle-Zélande, sans tabac dès 2025 ?

tabac

C’est en tout cas l’ambition du gouvernement local, qui vient de présenter toute une série de mesures restrictives ayant pour vocation d’atteindre ce spectaculaire objectif. Nombre d’entre elles ciblent particulièrement les plus jeunes.

Un plan anti-tabac titanesque, rapporté par le Guardian

Pénaliser progressivement la cigarette et augmenter au fur et à mesure l’âge légal pour fumer, pour parvenir à une interdiction totale en 2025. De fait, la consommation de tabac sera interdite à tous les Néo-Zélandais nés après 2004.

Autres propositions envisagées : la diminution drastique du taux de nicotine autorisé dans les produits contenant du tabac, l’interdiction des filtres, la mise en place d’un prix minimum et la restriction des lieux de vente autorisés.

Réduire le nombre de cancers dans le pays

De nombreuses institutions du domaine de la santé ont salué les ambitions gouvernementales espérant que ces mesures décourageront les jeunes qui seraient tentés de commencer à fumer. 

Certains risques sont néanmoins pointés du doigt, comme le développement accéléré d’une forme de marché noir et des conséquences économiques lourdes sur bon nombre de petits commerces.

En Nouvelle-Zélande, un quart des décès provoqués par un cancer est imputable au tabac. On estime à un demi-million le nombre de fumeurs dans le pays.
La population Maorie est particulièrement touchée : le cancer est la principale cause de mortalité chez les femmes et la seconde chez les hommes.