Ocean Hackathon 2021, appel à projets

hackathon

La ville de Nouméa a été retenue pour participer à la sixième édition de « l’Ocean Hackathon », un marathon numérique de 48 heures, en faveur de la mer qui regroupe cette année 17 villes de 11 pays

Avec sept autres villes françaises, elle affrontera le Canada, le Chili, la Croatie, l’Allemagne, l’Italie, Le Mexique, l’Espagne, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni et les Etats-Unis…

L’année dernière, cet évènement international avait fédéré pas moins de 585 participants, répartis dans 83 équipes.

L’Ocean Hackathon, kesako ?

Un évènement sur 48 heures, organisé cette année du 5 au 7 novembre, durant lequel des équipes développeront un prototype pour répondre à un défi, sur la base de l’utilisation de données numériques liées à la mer.

Dans chaque ville participante, l’équipe gagnante pourra aller concourir et « pitcher » son prototype à une grande finale à Brest, en décembre 2021, et tenter de remporter l’une des dotations du réseau Ocean Hackathon, fort de 600 personnes en 2020.

Qui est concerné ?

Ce challenge regroupe traditionnellement les communautés maritimes, du numérique et de l’innovation, qui peuvent à travers cet évènement faire valoir leur expertise, avec une forte visibilité internationale. 

C’est le Cluster Maritime Nouvelle-Calédonie qui pilote la participation calédonienne, et constituera autour de lui une équipe de pilotage. Jusqu’au 6 juin, les équipes travailleront à identifier des problèmes que leur solution pourrait résoudre.

Un nouveau défi pour l’écosystème de l’innovation calédonien, déjà seul lauréat ultramarin retenu parmi les 24 sélectionnés de l’appel à projets de l’Etat « Territoires d’Innovation », pour développer une quinzaine de projets tournés vers la préservation et la valorisation de la biodiversité, autour notamment du parc naturel de la mer de Corail ! Et peut-être une nouvelle participation à la dynamique internationale pour faire émerger les projets de partage de la connaissance et de préservation du milieu marin…

Consulter le site internet de l’Ocean Hackathon