La der des ders pour l’édition papier du quotidien local

Confronté à des difficultés financières, et déjà sous procédure de sauvegarde depuis l’an dernier ,le quotidien « Les Nouvelles calédoniennes » ne sera plus diffusé qu’en version numérique, à partir du 1er janvier 2023.

Racheté en 2013 au groupe Hersant, par un trio d’actionnaires locaux le journal fait face depuis plusieurs années à :

« Une baisse constante du tirage, au doublement du prix du papier et à un effondrement du marché publicitaire », expliquait à l’Agence France-Presse Yves Delauw, directeur général du groupe Melchior, propriétaire des Nouvelles calédoniennes en aout dernier.

Une publication hebdomadaire devrait voir le jour

Le papier survivra toutefois à travers « un hebdomadaire ambitieux qui sera livré chaque semaine dans la boîte aux lettres de nos abonnés et dans la plupart de nos points de vente actuels ».

En procédure de sauvegarde depuis avril 2021, le titre avait lancé ces derniers mois des démarches pour trouver des investisseurs sur le territoire ou en métropole. Des tentatives qui sont restées vaines malgré l’appui du ministère des Finances.

Si les journalistes soutiennent ce passage vers une version numérique devenu incontournable, ils estiment pourtant ne pas avoir été assez entendus et dénoncent un manque de moyens humains !

Cette disparition du journal physique au profit du numérique est aujourd’hui loin d’être une exception. Elle illustre à la fois la désaffection du public pour l’information payante, et peut-être, plus tristement et plus généralement pour la lecture…

Reste une question auquel personne n’a fait allusion pour le moment : le prix ! A combien va être vendue l’édition papier du vendredi ? Réponse la semaine prochaine

Previous post Ile des Pins, tentative de meurtre sur ascendant légitime
Next post Crise politique en vue à la Province des îles ?
Close