Vous faites l’objet de poursuites pour trafic sexuel

L’arnaque par mail reprend du service et fait des milliers de victimes

Nous sommes nombreux à recevoir de faux mails signés par des hackers se faisant passer pour les forces de l’ordre. Une tentative de chantage destinée à subtiliser votre argent bien entendu !

« Je vous contacte après une saisie informatique de cyber-infiltration pour vous informer que vous faites l’objet de poursuites judiciaires ».

Ces faux mails aux allures de messages officiels – les logos du ministère de l’Intérieur et d’Europol figurent en haut du message – circulent actuellement sur internet. Ils font croire à des citoyens lambda qu’ils sont poursuivis pour pédopornographie, pédophilie, exhibitionnisme, cyberpornographie ou encore trafic sexuel...

La plupart demandent évidement aux destinataires de répondre en donnant des informations personnelles : noms, coordonnées, données bancaires, etc.

Que faire en cas de réception d’un tel mail ?

1. Ne répondez pas et de ne transmettez en aucun cas des données personnelles.
2. Ne transmettez pas le message à d’autres personnes.
3. Si vous recevez de tels messages, vous pouvez les signaler soit par une plainte dans une brigade ou un commissariat, soit sur internet via la plateforme Pharos ou la plateforme Signal Spam.

www.casselesprix.com