Un éboulement rocheux à Koumac fait un mort

Une enquête, diligentée par la brigade de gendarmerie de Koumac, est ouverte pour rechercher des causes de la mort d’un salarié survenue vendredi après midi sur la mine de l’étoile du Nord à Koumac.

Rappel des faits

Le 3 juin, la brigade de gendarmerie de Koumac était avisée qu’un salarié d’une société calédonienne, spécialisée dans les travaux spéciaux sur zones minières, venait d’être emporté lors d’un éboulement rocheux sur le site de la mine de l’étoile du nord à Koumac . 

Le salarié, âgé de 30 ans, originaire de métropole, qui occupait cet emploi depuis une année environ, se trouvait sur la partie basse de la paroi rocheuse, lors de l’éboulement.
Il portait l’équipement règlementaire pour ce type de prestations, en exercice d’escalade.
Il était atteint par le bloc rocheux au niveau du bassin et des membres inférieurs, lui sectionnant l’artère fémorale.
Le médecin du SMUR de Koné constatait le décès, sur les lieux .

La cause accidentelle du décès est privilégiée

Les secours ont mis plusieurs heures pour extraire le corps de la victime et le remonter au niveau de la partie haute de la paroi rocheuse .

Au niveau des investigations, le parquet a ordonné un examen scannographique, un examen du corps par un médecin légiste ainsi qu’une recherche toxicologique .

Par ailleurs, les services de l’inspection du travail procèderont à la visite du site et aux observations sur le poste de travail du salarié, qui feront l’objet d’un rapport qui sera communiqué au parquet .

La famille du défunt, résidant en métropole, a été avisée par le maire de Koumac.

A ce stade, la cause accidentelle du décès, dans le cadre du travail, est clairement privilégiée, au vu des premières constatations et investigations menées par les enquêteurs .

https://casselesprix.com
Previous post Les résultats du 3ème référendum enfin validés
Next post Le prix des billets Aircal pourrait augmenter
Close