La période de tolérance pour la dose de rappel prolongée

Les personnes n’ayant pu réaliser leur dose de rappel vaccinal avant le 2 mars disposent d’un délai supplémentaire pour réaliser leur injection.

Jusqu’au 17 mars inclus, les personnes dont le pass sanitaire « activité » ne fonctionne plus pourront présenter leur certificat de vaccination noté 2/2 sous format papier ou via l’application TousAntiCovid en mode « frontière ».

Depuis le 15 février 2022, le délai pour réaliser le rappel vaccinal est passé de 7 mois à 4 mois après la primo-vaccination complète pour bénéficier d’un pass sanitaire valide.
La durée de validité du certificat de rétablissement est passée, quant à elle, de 6 mois à 4 mois.

Un nouveau délai de 15 jours

Ils disposent désormais d’un nouveau délai supplémentaire de deux semaines pour faire la preuve de leur dose de rappel, c’est à dire jusqu’au 17 mars. Il faut néanmoins noter que les QR codes ne sont actifs que sept jours après l’injection. Il leur faudra donc recevoir cette injection avant le 11 mars.

Un pass sanitaire désormais très sélectif

Depuis lundi il n’est plus nécessaire de le présenter chez les coiffeurs et les esthéticiennes, ni dans les transports intérieurs comme le Betico, Aircal, ou les car Rai. Depuis le début de la semaine toutes les manifestations sportives sont également autorisées. 

La présentation du pass sanitaire reste obligatoire pour aller au cinéma, au restaurant au casino, à l’aquarium ou dans les bars, les discothèques et les lieux de loisirs en général

Rappelons pour finir que la Nouvelle-Calédonie a abrogé, jeudi 24 février, l’obligation vaccinale décidée début septembre pour les secteurs sensibles et la population générale.

www.casselesprix.com