Paita, une enquête ouverte pour homicide volontaire

Le parquet a saisi la section de recherches de la gendarmerie de l’enquête diligentée du chef d’homicide volontaire commis à Païta au cours de la nuit du 27 au 28 décembre 2021 .

Il ressort des premiers éléments de l’enquête qu’un jeune homme, âgé de 21 ans, appartenant à la communauté Wallisienne et venant de fêter son anniversaire était retrouvé dans la cour de son habitation, inconscient, suite à une rixe intervenue sur la voie publique .

Le décès était constaté par le médecin à 02h 20 .

Les constatations médicales faites sur la victime concluaient à la présence d’au moins quatre plaies dont deux importantes au niveau de la base du cou ainsi que dans la zone fémorale droite, les lésions étant compatibles avec l’usage d’un instrument coupant de type couteau .

Rappel des faits

Peu après minuit, le jeune homme, manifestement alcoolisé, prenait son véhicule et se livrait à des manœuvres de dérapages sur la route, à proximité de son habitation familiale.

Son comportement dangereux provoquait une réaction de la part d’un groupe d’individus appartenant à la communauté mélanésienne. Des pierres étaient  jetées en direction du véhicule .
Dans un second temps, une altercation violente se produisait entre les deux groupes de jeunes .

Au cours de cette rixe, le conducteur du véhicule mis en cause portait plusieurs coups violents  à un autre jeune, qui sortait alors un couteau de sa poche et assénait plusieurs coups à son adversaire.
Tout en se tenant la gorge, la victime se dirigeait vers la cour de son habitation avant de tomber au sol, inconsciente .

A ce stade des investigations, quatre personnes sont placées en garde à vue du chef d’homicide volontaire. Tous les moyens d’enquête sont déployés afin d’élucider cette affaire et  déterminer les circonstances exactes du passage à l’acte criminel .