Des plaintes en cascade et des milliards de dollars à la clé…

plaintes

On a du mal à se positionner ! Est ce un courrier destiné à faire le buzz ? la trame d’un roman qui sera bientôt disponible chez tous les bons libraires ? Ou encore une vraie plainte qui dénonce tout le système et veut beaucoup, mais alors beaucoup d’argent pour « réparation » ?

Il s’agit d’une plainte publique relative à la crise sanitaire en Nouvelle-Calédonie, signée Jean-françois, Ngönemek Lali, du Clan Etat Fédéral des terres du Sud. Elle est adressée à Monsieur le Procureur général du Tribunal de Nouméa.

Par cette présente je décide d’attaquer à vue, l’OMS, le président du 17ème gouvernement, l’ordre des médecins, le haut commissaire, les services sanitaires, l’institut pasteur.

Ils leur reprochent en vrac de vouloir :

« Exterminer la race Kanak, sous couvert de crise sanitaire. Mais aussi de cultiver le mensonge sur les tenants et aboutissants du virus et du vaccin. De décider d’un couvre-feu sans avoir fermé l’aéroport de la Tontouta… d’avoir également contribuer à cacher la dangerosité à la fois du virus et vaccin en rapport avec la 5 G, sous couvert de l’ordre des Rothschild et du nouvel ordre mondial et pour avoir contribué à l’obligation vaccinale et passé un accord avec Bill Gate et microsoft. »
Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive…

Pour tout cela « je demande la somme de 821 mille milliards de dollars américains, en guise de réparation des dommages opérés sur nos populations sur le Caillou Kanaky »