J- quelques jours pour l’ouverture des Bottle shops

bottle

A la bonne votre ! Depuis le 7 mai 2020, le code des débits de boissons de la province Sud a été mis à jour pour que des espaces de vente exclusivement dédiés aux boissons alcooliques et fermentées soient aménagés au sein des commerces.

Un espace de vente uniquement dédié à l’alcool.

Les professionnels ont jusqu’au 1er août 2021 pour aménager cet espace qui répond à la politique menée contre l’abus et les mauvais usages de l’alcool par certains.

Par le biais de ces aménagements, « l’idée est de rappeler aux consommateurs que l’on n’achète plus une bouteille d’alcool comme n’importe quel autre produit, aliment ou boissons au sein des commerces, des grandes surfaces » souligne Sonia Backes.

Des espaces de vente qui respectent « la mise en place d’une démarche, d’une sécurité et d’une vérification particulière ». Ils peuvent être séparés du magasin ou aménagés à l’intérieur de la surface de vente mais avec une caisse dédiée. Ce doit être un espace fermé et non-visible de l’extérieur afin que les mineurs ne rentrent pas dans cet espace.

Une formation nécessaire

Rappelons que dans l’optique d’encadrer la vente d’alcool, les professionnels ont dû également suivre une formation spécifique.

Pour la Présidente de la Province, la modification de la réglementation serait, serait bien perçue par les professionnels,  » Elle permet de préparer les équipes et surtout le client à une démarche nouvelle qui est celle de pouvoir acheter de l’alcool à tout moment dans nos surfaces mais avec un certain nombre d’obligations pour mieux les responsabiliser »

Pour rappels :

➢ Les exploitants de commerces concernés ont jusqu’au 1er août pour aménager un espace uniquement dédié à la vente de boissons alcooliques et fermentées et isolé du reste de la surface commerciale.

➢ Pour accompagner les établissements concernés, la province Sud a mis en place des mesures d’aide à l’aménagement des espaces de vente d’alcool qui consiste en la prise en charge à 50% du coût total des travaux d’aménagements dans la limite d’un million de francs en fonction de la surface du commerce.

➢ Une dérogation peut-être obtenue jusqu’au 1er novembre 2021 afin de disposer de temps supplémentaire pour les travaux déjà engagés mais non aboutis