La Marine nationale n’a plus aucun bâtiment disponible en NC

marine

L’incendie, d’origine électrique, qui a ravagé le 14 juillet à Nouméa une bonne partie de la passerelle du D’Entrecasteaux tombe particulièrement mal pour la composante maritime des Forces armées françaises en Nouvelle-Calédonie. 

Ce sinistre va en effet immobiliser pour un bon moment leur bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM).

L’indisponibilité pour une durée encore indéterminée du D’Entrecasteaux arrive même au pire moment puisque les deux autres unités principales, la frégate de surveillance Vendémiaire et le patrouilleur La Glorieuse, ne sont pas disponibles actuellement.

La première est en effet en arrêt technique alors que le second est, selon le jargon militaire, en « indisponibilité accidentelle de personnel ». En clair, il n ’y a pas suffisamment de marins pour mettre en œuvre le patrouilleur. La situation n’est en plus pas très brillante non plus en Polynésie… 

Lire la suite sur Mer et Marine