Le sans plastique végétal, nocif pour la santé ?

Végétal

L’UFC-Que Choisir tire la sonnette d’alarme sur l’impact sur la santé de la vaisselle jetable dite « végétale ».

Avec la loi « transition énergétique pour la croissance verte » de 2015, les déchets plastiques non recyclables ne sont plus disponibles sur le marché. « Sont ainsi aujourd’hui interdits à la vente les assiettes, verres, gobeletsainsi que les pailles et couverts, lorsqu’ils sont jetables et en plastique ».

Alors l’association des consommateurs, l’UFC-Que Choisir s’est penchée sur les alternatives dites « végétales ». Ces produits substitués, principalement à base de pulpe végétale ou de feuilles de palmier pour la vaisselle, et en papier ou en carton pour les pailles ne sont pas sains. Mais à quel point sont-ils dangereux ?

66% des échantillons testés contiennent des composés toxiques 

Pour parvenir à leurs conclusions, l’UFC-Que Choisir s’est ralliée à trois autres associations de consommateurs européennes pour analyser plus de 57 produits (39 articles de vaisselle, 18 modèles de pailles) à la recherche de 6 familles de contaminants. L’association des consommateurs présente les résultats comme inquiétants. 

“66 % des échantillons testés contiennent des composés perfluorés (utilisés pour que la vaisselle résiste à l’eau et aux graisses sans se déliter, mais dont certains sont cancérogènes, immunotoxiques, toxiques pour le développement et/ou perturbateurs endocriniens“, expliquent-ils par le biais de leur site web. « On peut en outre pointer le risque ‘d’effet cocktail’ pour certains produits qui présentent un cumul de substances, particulièrement pour les pailles en papier carton. Ainsi, les pailles rayées fuschia de la marque Santex associent ces trois substances“, ajoutent-ils.

En savoir plus ➢ communiqué de presse UFC que Choisir