Tensions à Magenta, une enquête est ouverte !

Magenta

Le parquet a ouvert, hier en fin d’après-midi, une information judiciaire des chefs de violences volontaires en réunion et avec arme et dégradations d’un véhicule en réunion commis dans le quartier de Magenta entre le 10 et le 11 avril 2021.

De vives tensions entre deux groupes de jeunes

Quatre personnes originaires d’Ouvéa ont été agressées par un groupe d’individus originaires de Maré, ayant fait usage notamment de sabres d’abattis.
Parmi les victimes, l’une se voyait accorder une incapacité totale de travail de 3 jours sous réserve d’une suspicion de fracture du coude, une seconde était atteinte par le sabre au niveau lombaire ainsi que sur le cuir chevelu, sans fixation d’un quantum d’incapacité totale de travail , au moment de la saisine du juge d’instruction .

Les quatre protagonistes, deux mineurs âgés de 16 ans et 17 ans ainsi que deux majeurs ont été mis en examen des chefs d’infractions susvisés.

Placés sous contrôle judiciaire

Le juge des libertés et de la détention a ordonné le placement sous contrôle judiciaire des quatre individus.
Le parquet tout comme le magistrat instructeur, avait pourtant sollicité, en dépit de l’absence d’antécédents judiciaires,  le placement en détention provisoire des individus, afin de permettre la poursuite des investigations en dehors de toute pression, et de prévenir tout risque de réitération des faits et garantir leur représentation en justice.

Par ailleurs, les services de police poursuivent leurs investigations aux fins d’identifier les auteurs de la dégradation volontaire par incendie d’un appartement dans la soirée du 12 avril 2021 .