Fusillade à Auckland le jour d’ouverture du Mondial féminin

Une fusillade dans un bâtiment du centre d’Auckland, deuxième ville de Nouvelle-Zélande, a fait trois morts, dont le tireur présumé, jeudi, jour d’ouverture de la Coupe du monde de soccer féminin, qui aura lieu comme prévu, ont annoncé les autorités néo-zélandaises.

Le premier ministre, Chris Hipkins estime “qu’il n’y avait pas de menace pour la sécurité nationale et a déclaré que le Mondial, organisé conjointement par la Nouvelle-Zélande et l’Australie, débuterait jeudi comme prévu.

Rappel des faits

Lors de la fusillade « l’auteur s’est déplacé dans le bâtiment en tirant avec son arme à feu. En atteignant les niveaux supérieurs du bâtiment, l’homme s’est enfermé dans la cage d’ascenseur et les officiers de police ont tenté d’engager le dialogue avec lui. D’autres coups de feu ont été tirés par l’homme et il a été retrouvé décédé peu de temps après » a déclaré le commissaire de police par intérim Sunny Patel

Deux décès ont été confirmés à ce stade, en plus de celui de l’agresseur et de nombreux blessés sont signalés. La zone a été bouclée et la police a demandé à la population de rester à l’écart pendant les investigations

« Ce qui s’est passé est évidemment alarmant et nous rassurons le public du fait que la situation a été maîtrisée et il s’agit d’un incident isolé ».

Previous post Ruamm, des mesures pour rétablir l’équilibre financier
Next post El Niño est dans la place et devrait atteindre un stade de forte densité
Close