En NC, cultiver l’optimisme n’est pas sans conséquence !

Les porte paroles, meneuses de troupes du groupe « reinfo covid, cultivons l’optimisme » en Nouvelle-Calédonie viennent d’être sévèrement sanctionnées par la justice.

Atteinte au code de santé publique

Brigitte Le Gall, docteur en Pharmacie, a été condamnée il y a quelques jours, suite à une plainte du gouvernement par le biais de la DASS, pour « avoir porter atteinte au code de santé publique » à 13 mois d’interdiction d’exercer. Cette dernière ayant fait appel, la sanction est repoussée

Organisation de rassemblements interdits

Sa co-porte-parole Gaëlle Wéry avait déjà été reconnue coupable d’avoir organisé 2 rassemblements interdits, par arrêté du Haut-Commissariat, au mois de mai et avait écopé, il y a quelques semaines de 500 000 F d’amende avec sursis sur 5 ans.

Le docteur Dominique Chazal fer de lance des mouvements antivax, avait également été suspendu d’exercice pour 5 mois par le gouvernement  pour non-respect du code de déontologie médicale, au mois de novembre l’année dernière.

https://casselesprix.com
Previous post Bien choisir son orientation !
Next post Plus de concurrence et de choix, faites du bruit !
Close