Les prix ont augmenté à un rythme ralenti en juin

Selon l’ISEE, la hausse de l’IPC, l’indice des prix à la consommation, se poursuit mais à un rythme ralenti grâce au recul des prix de l’énergie. Les prix de l’alimentation et des services, tirés par les prix des transports, augmentent de façon modérée.

La hausse des prix de l’alimentation amorcé en novembre se poursuit +0,3%
Premier contributeur, la viande dont l’augmentation des prix s’accentue ce mois-ci. Une augmentation liée notamment aux premiers effets des mesures gouvernementales de revalorisation mise en application au 1er mai. Les pains et céréales enregistrent une hausse des prix deux fois plus importante que le mois précédent. Suivent ensuite les huiles et les graisses

Ces hausses sont atténués par les prix des légumes qui repartent à la baisse -5,6 %

Les prix des services continuent leur progression + 0,5%

Ils sont tirés par la hausse des prix des services de transport qui affiche + 5,2 %. Une hausse qui concerne notamment le transport aérien : +6,3% en raison de l’augmentation des tarifs aériens internationaux et de la révision des prix du fret aérien local, et le transport maritime intérieur.

D’autres services soutiennent cette tendance : les loyers, l’entretien et la réparation du logement et les services de restauration. Ces augmentations sont en partie compensées par le recul des prix de l’entretien et de réparation des véhicules personnels, des services d’hébergement ainsi que des services de spectacles.

Les prix de l’énergie affichent une diminution de 0,2 %

Après trois mois consécutifs de hausse, ils sont tirés à la baisse par les tarifs des carburants -0,6 %. Plus précisément le prix du litre d’essence diminue de 0,9% alors que celui du gasoil est stable le prix du gaz qui était demeuré inchangé en mai enregistre une hausse de 3,3 %

Après avoir enregistré une progression le mois dernier les prix des produits manufacturés sont stables en juin

En lire plus sur l’ISEE NC

https://casselesprix.com
Previous post Variole du singe, aucune épidémie n’est à craindre !
Next post Deux nouvelles victimes de la route
Close