Scal’air ferme la station de l’Anse Vata

Le budget alloué à Scal’Air en provenance des collectivités et notamment du gouvernement sont très en dessous de celles demandées. C’est donc avec grand regret que l’organisation annonce qu’elle va devoir réduire ses mesures et arrêter l’acquisition de mesure à la station de l’Anse Vata.  

En fonctionnement depuis les débuts de l’association en 2007, la station de mesure de l’Anse Vata était, avec celle du Faubourg-Blanchot, une des stations qu’on appelle « station de bruit de fond ».

Elle permettait d’avoir la signature d’un air non impacté directement par les rejets du site industriel de Doniambo et des grands axes routiers à l’entrée de Nouméa.

Les mesures de l’Anse Vata servaient donc de référence pour des comparaisons avec les stations soumises à une activité industrielle à proximité.

Également concernées par cette baisse des subventions, les campagnes prévues avec le laboratoire mobile. La mise en place de nouveaux suivis de polluants pour explorer les nouvelles zones réglementées par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (Grand Nouméa, Grand Sud, Vavouto) ne pourront avoir lieu cette année.

www.casselesprix.com