Reprise de la collecte des médicaments usagés

Depuis ce matin la population est invitée à ramener les médicaments périmés ou ceux qui traînent au fond des placards chez tous les pharmaciens et les vétérinaires.

Après les déchets diffus spécifiques* dont la campagne a démarré en décembre 2021, la collectivité provinciale se charge aujourd’hui de la filière des médicaments non-utilisés (MNU) en lançant une vaste opération de collecte dans toutes les pharmacies et établissements de soins vétérinaires installés sur son territoire, à compter du 4 avril 2022.

Une expérience lancée pour un an mais qui devrait être pérennisée. Ces médicaments seront triés et envoyés en Australie ou en Nouvelle-Zélande pour y être incinérés, dans l’attente de la construction d’un incinérateur, actuellement en projet à Ducos. 

Les MNU kesako ?

Les médicaments non utilisés, sont des médicaments à usage humain ou vétérinaire non utilisés après leur dispensation qu’ils soient périmés ou non.

Sont concernés : les sirops, les solutions, suppositoires, ovules comprimés, gélules, mais aussi les poudres pommades crèmes gel saérosols sprays

Ne sont pas concernés : les seringues aiguilles pansements compresses lunettes prothèse radiographie thermomètres appareils médicaux

L’opération lancée par la province sud est menée en partenariat avec Ecopharm, l’éco organisme qui regroupe les importateurs de médicaments Nouvelle-Calédonie chargé de la filière déchets et MNU

* Les déchets diffus spécifiques (DDS) sont des déchets ménagers susceptibles de contenir un ou plusieurs produits chimiques pouvant présenter un risque important pour la santé et/ou l’environnement. Ces déchets font partie des déchets dangereux et plus particulièrement des déchets dangereux diffus. 

www.casselesprix.com