Taxation d’office de la CAFAT, ça pique un peu !

Plus de 200 000 francs de taxation d’office pour une « déclaration en retard » d’un salaire de 60 000 !

Une mise en demeure qui arrive une semaine après régularisation.

La Cafat me demande la modique somme de 202.279 F CFP pour une déclaration en retard des salaires de ma femme de ménage.
Je précise que la déclaration a été faite une semaine avant la réception de la mise en demeure et la facture d’un montant de 14.212 F CFP acquittée le jour même.

Des cotisations évaluées forfaitairement et à titre provisionnel, mais bon ça pique quand même !

https://casselesprix.com
Previous post Un site de vente en ligne pour se faire plaisir à petits prix
Next post Budget 2022, les loyalistes quittent le congrès !
Close