A Koumac, le maire pourrait appliquer un couvre feu

Depuis Noël, les populations des communes de Koumac et de Kone sont confrontées à une délinquance, jeune, voire très jeune et sans limite. La population fait connaitre son ras le bol et la gendarmerie est sur tous les fronts…

Depuis quelques mois, une petite bande sème la terreur. A leur palmarès une vingtaine de voitures volées et brûlées, des cambriolages en série, des incivilités en série qui se multiplient. La population n’en peut plus et les pétitions se multiplient…

De son côté le maire de Koumac, par communiqué appelle à l’apaisement

Il demande à tous de ne pas céder à la succession de violence qui s’est installé sur la commune. Il comprend que les incidents qui ont troublé la tranquillité du village échauffe les esprits et provoque un sentiment de ras-le-bol mais se faire justice soi-même ne résoudra pas le problème d’insécurité.
Il n’exclut pas qu’un couvre-feu soit appliqué…

https://casselesprix.com
Previous post Vous en voulez encore ?
Next post Point sanitaire du mercredi 23 février
Close