Les produits de vapotage bientôt règlementés

vapotage

Le gouvernement propose de réglementer le vapotage en interdisant la vente de cigarettes électroniques aux mineurs, ainsi que leur l’utilisation dans les lieux collectifs.

Au regard de la recrudescence de l’usage de produits de vapotage signalée notamment par les établissements scolaires et les parents d’élèves, le gouvernement, qui est compétent en matière de santé, propose de compléter la réglementation actuelle relative au tabagisme par des dispositions concernant les produits de vapotage.

Il est ainsi proposé d’interdire le vapotage dans les lieux collectifs, tels que les espaces de travail, les établissements scolaires, les transports, les restaurants, etc. Et d’interdire la vente de cigarettes électroniques (matériel et liquides) aux mineurs.

Les sanctions pénales encourues seront les mêmes que celles d’ores et déjà prévues pour les produits du tabac.


Pour rappel :

La prévalence du tabagisme est plus élevée en Nouvelle-Calédonie qu’en métropole et surtout beaucoup plus élevée que dans les pays voisins et notamment le Vanuatu mais aussi l’Australie et la Nouvelle Zélande.
Environ un calédonien sur deux déclare consommer du tabac de façon occasionnelle ou quotidienne. La plus grande proportion de fumeurs se trouve parmi les jeunes (20-39 ans) dont près de 60% d’entre eux consomment régulièrement du tabac. Grâce à une prise de conscience collective ces dernières années, la consommation est en baisse. Près de 80% des fumeurs veulent arrêter de fumer et plus de 80% d’entre eux ont déjà essayé au moins une fois.