Un centre de rupture pour les mineurs primo délinquants

délinquants

L’Assemblée de la Province Sud a validé mercredi matin à l’unanimité la création du premier centre de rupture pour les mineurs primo délinquants à Nemeara (Bourail).

Ce centre qui accueillera ses premiers mineurs en juin 2022 est le premier de ce genre. Le projet a été construit avec l’Etat, la justice, la Protection de la Jeunesse, et les coutumiers pour répondre aux problématiques particulières de la Calédonie

Parce que 3 faits de délinquance sur 5 sont commis par des mineurs, et qu’il n’y avait pas de réponse adaptée, la province Sud a décidé d’apporter une solution à cette part de délinquance en organisant des stages de rupture (sur décision du juge) de 3 à 6 mois.

Ce placement au centre de Nemeara permettra :

– de couper ces jeunes de l’environnement amical ou familial qui les a fait déraper ;
– de leur réapprendre le savoir être ;
– de Prévenir la récidive ;
– de retrouver les valeurs fondamentales de travail, de respect, de mérite, …

Les séjours de rupture et d’apaisement, constituent pour des jeunes en grande difficulté un temps de rupture avec leur milieu de vie et leur environnement. À travers un cadre suffisamment sécurisant et cadrant, ils visent l’apaisement et le changement de comportement du jeune accueilli.