Sebastien Lecornu félicite le nouveau Président

Président

Sébastien Lecornu se félicite de l’entrée en fonctions prochaine du 17e gouvernement calédonien et appelle à un échange rapide sur les principaux sujets d’actualité 

Au terme de presque cinq mois d’attente, cette désignation permettra au 17ème gouvernement d’entrer en fonctions d’ici une semaine au plus tard. Il adresse ses félicitations républicaines à M. Mapou et lui souhaite une pleine réussite dans sa mission au service des Calédoniennes et des Calédoniens.

À cette occasion, il tient également à saluer le sens des responsabilités des membres du 16e gouvernement qui ont continué à expédier, jusqu’à ce jour, les affaires courantes. 

Sébastien Lecornu a invité à M. Mapou le rencontrer prochainement à Paris ou à échanger en visioconférence pour évoquer les différents sujets sur lesquels l’État et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie seront amenés à collaborer en étroite liaison, parmi lesquels : 

➢ La crise sanitaire : bien que la Nouvelle-Calédonie soit compétente au plan sanitaire, l’État lui a fourni gratuitement 177.000 doses de vaccins Pfizer, dont près de 40% restent encore disponibles à ce jour. 
– La question de la continuité territoriale avec Wallis-et-Futuna et le rétablissement de la “bulle” sanitaire seront également au cœur des échanges. 
– Les conséquences économiques de la crise sanitaire : l’État a massivement soutenu les entreprises calédoniennes via les indemnisations du fonds de solidarité pour les entreprises (4,1 milliards XPF versés) et les prêts garantis par l’État (23,6 milliards XPF accordés).
– L’État accompagne en outre la société AIRCALIN, dont le gouvernement calédonien est actionnaire majoritaire, pour pérenniser son activité face à la chute du trafic aérien consécutive à la crise sanitaire.

➢ La situation budgétaire des collectivités territoriales : le budget 2021 n’ayant pas été adopté par les institutions calédoniennes, le Gouvernement a proposé au Parlement le vote d’une aide exceptionnelle de près de 10 milliards XPF, dans le projet de loi de finances rectificative actuellement en discussion. 

– Cette aide ne résout pas, pour autant, les difficultés structurelles des finances publiques calédoniennes, notamment en matière de santé et de protection sociale. La mission d’appui-conseil réalisée par l’État, fin 2020, formulait à ce titre plusieurs recommandations pour un retour à l’équilibre.

➢ Les relations internationales : le prochain sommet France-Océanie sera l’occasion, pour la France, de réaffirmer les objectifs de la stratégie indopacifique qu’elle porte.
Le gouvernement calédonien y sera associé.