Voh, les services municipaux au ralenti…

Voh

Depuis le 28 avril un mouvement de grève initié par une 10n d’employés USTKE des services de la commune affecte le fonctionnement des services municipaux. Ils dénoncent une embauche extérieure, des licenciements abusifs, un manque de dialogue…

Par communiqué, le maire tient à apporter quelques précisions

Les grévistes dénoncent « l’embauche d’un directeur des services techniques et d’un chef de projet non recrutés localement. Pour le maire, ces embauches sont tout à fait légales et font suite à un manque de candidats à ce post lors des avis de recrutements passés« 

Concernant les licenciements abusifs, le maire tient à préciser qu’il s’agit d’un employé déclaré inapte par le SMIT suite à une longue maladie et que la commune n’a pas pu lui offrir un poste aménagé.
Quant aux sanctions également dénoncées, elles ont été prises suite à des manquement constatés au règlement intérieurs et sont maintenues

Cette situation nuit gravement au fonctionnement des institutions municipales alors que le programme de travaux mis en place doit être réalisé au plus vite.