Le décès du planchiste compatible avec l’attaque d’un requin

décès

Samedi 24 avril 2021, vers 17h00, un plaisancier qui revenait de l’îlot Signal découvrait un  planchiste, semi-immergé et inconscient, sur sa planche qui dérivait. L’intervention des sauveteurs de la SNSM permettait de rapatrier le corps du planchiste en début de soirée .

Les investigations médico-légales réalisées ce jour, permettent d’établir que le décès de cet homme âgé de 53 ans est consécutif à de graves lésions au niveau de la cuisse droite compatibles avec l’attaque d’un requin.
Le médecin-légiste  a constaté notamment la section complète de l’artère fémorale droite, ainsi que l’absence d’une importante quantité de tissus humains et de la rotule de la victime.

Selon les experts en squales ayant assisté le légiste, les traces de morsure peuvent correspondre à un requin–tigre de 4 mètres, déployant une mâchoire de 35 centimètres.

L’hypothèse privilégiée par les enquêteurs est celle de l’attaque du requin alors que le planchiste tentait de remonter sur sa planche.

La victime pratiquait le sup foil depuis une année environ, ainsi que d’autres sports nautiques.

Les  spécialistes soulignent, sous réserve de meilleur avis,  que la pratique du sup foil pourrait attirer les requins par les vibrations produites dans l’eau par la planche qui pourrait fonctionner comme un leurre pour le requin.