Les régates à venir annulées en raison du risque requin.

risque

Le monde du nautisme est une nouvelle fois choqué par la dramatique attaque de requin du week-end dernier. Au regard de la fréquence de ces évènements, toutes les régates à venir sont annulées.

Les accidents mortels s’enchainent

En avril 2021, Jean Christophe Vivier est retrouvé mort sur sa planche au large de Nouville. Un drame consécutif à l’attaque d’un requin-tigre. 
En juin 2020, Nicolas Baucher, véliplanchiste  d’une trentaine d’années, a disparu alors qu’il naviguait à la côte Blanche, près du récif Ricaudy ;  sa planche et son harnais qui avaient été retrouvés, comportaient des traces de morsures, correspondant à celles d’un requin.

Les simples nageurs pas non plus épargnés ! Début mars, le corps d’un nageur de 57 ans était retrouvé mort à l’ilot maitre, suite à une attaque de requin. La victime avait succombé suite à une morsure à la cuisse. 

Un peu avant, le 25 février un nageur disparu au large de la plage du château royal n’a non plus jamais été retrouvé malgré de nombreuses recherches 

Un danger réel permanent

Pour l’Ang, qui organise, environ une fois par mois, au départ de l’Anse-Vata des compétitions de windsurf, windfoil, kitesurf-foil, le risque d’un accident fortuit s’est transformé en danger réel permanent.

Au regard de la fréquence de ces évènements dramatiques, le bureau de l’ANG a donc décidé d’annuler les prochaines dates de régates prévues à son calendrier, en espérant que des solutions soient trouvées pour résorber le danger d’ici à la prochaine Bluescope Race prévue le 7 novembre prochain.