Vol de voiture à Thio, une information judiciaire est ouverte

Le parquet a ouvert une information judiciaire du chef de violence avec arme ayant entrainé une incapacité totale de travail supérieure à 8 jours, commise à Thio au sein de la tribu de Saint Philipo.

Le 25 août, vers 18h30, un homme, accompagné de deux autres individus, dont le propriétaire d’ un véhicule Toyota Hilux volé à Thio dans la journée, a tiré à deux reprises, au moyen d’un fusil de calibre 12, dans le but de récupérer le véhicule .

Rappel des faits

A l’issue d’une course-poursuite, le tireur s’est positionné pour intercepter le véhicule circulant feux éteints. Le premier tir a perforé le pare-brise, venant atteindre le conducteur, qui abandonnait le véhicule et parvenait  à prendre la fuite. Le chef de bord, après avoir sauté du véhicule pour s’enfuir, échangeait des coups avec le tireur. Alors que le conducteur s’éloignait, le tireur tirait un second coup de feu qui atteignait l’homme dans le dos, l’immobilisant au sol .

Transportée au centre hospitalier, la victime présentait une incapacité totale de travail de 21 jours .

Le tireur placé sous contrôle judiciaire

Au cours de sa garde à vue le tireur a reconnu les faits. Il est mis en examen du chef de violence suivie d’une incapacité totale de travail supérieure à 8 jours avec usage ou menace d’une arme.
Il a été placé sous contrôle judiciaire comprenant notamment une interdiction de paraître sur la commune de Thio, une interdiction de contact avec les deux victimes et l’interdiction de détenir ou de porter une arme. Le mis en examen encourt la peine de 5 ans d’emprisonnement ainsi qu’une amende de 75 000 €.

Une situation de légitime défense ?

Le procureur rappelle que ce type d’agissements ne peut caractériser une situation de légitime défense dans la mesure où l’auteur des faits de violence volontaire utilise une arme à feu dans le but de récupérer (ou protéger) des biens matériels, et ce en l’absence de toute menace sur sa personne.

Le parquet a donc légitimement engagé des poursuites à son encontre, et il convient de souligner que ces faits de violence auraient pu conduire à une situation dramatique.

Le conducteur du véhicule volé déféré cet après midi

Déjà connu déjà connu des services de police, l’homme a été déféré cet après-midi. Il comparaitra à l’audience de comparution immédiate demain mardi 30 août à 8h00.

Il y répondra des faits de recel du véhicule Toyota Hilux, ainsi que de deux autres faits de vol de véhicules commis en juin à Dumbéa et en août à Thio et d’un refus d’obtempérer aux injonctions de s’arrêter des gendarmes. Conformément aux réquisitions du parquet, cet homme âgé de 20 ans et en état de récidive légale, a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention jusqu’à l’audience correctionnelle.

https://casselesprix.com
Previous post La pêche des picots et des huitres interdites dès jeudi
Next post Un carnaval 2022, sur le thème du masque
Close