Les tuteurs du dispositif TIG en formation

La province Sud accueille tous les mois une douzaine de jeunes en Travaux d’Intérêt général (TIG) au sein de ses directions et ses structures : Centre des activités nautiques, Boucles de Tina, Parc zoologique et Forestier, PLGC, Château Hagen, ou encore le Parc Provincial de la Rivière Bleue.

Afin de parfaire leurs connaissances, 14 tuteurs TIG, tous agents provinciaux, suivent une première formation avec Fabienne Glemet du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation en Nouvelle-Calédonie (SPIP).

Connaissance et positionnement, gestion et approche

Cette formation porte sur plusieurs points allant de la connaissance des mesures de réparations pénales au positionnement du tuteur TIG dans la démarche, de la gestion en cas de conflit avec le jeune aux missions effectuées, et de l’approche du jeune au premier contact entre le tuteur et le jeune.

Outre la dimension réflexion puisque le jeune réfléchit à la portée de son acte, ces mesures TIG l’exhortent, à s’engager dans une activité dans l’intérêt de la collectivité.

Chaque année, plus de 4 500 heures de Travaux d’Intérêt Général, de Travaux Non-Rémunérés (TNR) et de réparations pénales (RP) sont effectuées au sein des services provinciaux.

www.casselesprix.com