Covid, à Mare la situation est extrêmement tendue

A Mare, une vingtaine de personnes ont été testées positives au covid en 5 jours. La commune cumule 158 cas depuis le 7 septembre et la situation sanitaire s’aggrave.

Le corps médical et la direction de l’Action Communautaire et de l’Action Sanitaire, la DACAS, s’inquiète sur l’évolution de la situation sanitaire.

« L’insularité des communes des îles nous pénalise sur beaucoup de points. Depuis quelques semaines, l’intensification de la crise sanitaire dans le pays met notre commune dans une situation pire que celles des 2 autres communes des Loyauté […]
Nous sommes comme dans un cluster très fermé où le virus circule rapidement en interne et cause plus de dommages qu’ailleurs. Ainsi, ces dernières semaines on a constaté que de plus en plus de nos proches sont infectés et ceci dans différentes tribus éloignées les unes des autres.
C’est donc tout Nengone qui est touchée et trop de personnes parmi nous ne sont pas protégés.


Depuis quelques semaines, nous constatons certains comportements irresponsables comme le non-respect de l’isolement et des gestes barrières de personnes positives à la COVID.

La vaccination fortement remise en cause sur l’ile

Dès le mois d’octobre la chefferie de Guahma s’est positionnée contre la vaccination. Elle « considère que cette décision revient à nous priver de droits fondamentaux que sont la liberté et le respect de la dignité humaine ».
Dans le même temps, elle décidait « d’arrêter les campagnes de vaccination dans les tribus de son district mais laissait le choix aux personnes souhaitant se faire vacciner de le faire ».

Nécessité d’intensifier les mesures individuelles et collectives

– Les gestes d’hygiène élémentaires comme laver et désinfecter régulièrement les mains mais aussi les vêtements et les objets que nous utilisons,
– Le respect de la distanciation physique pour se protéger soi-même et les autres,
– Le port d’un masque et son changement fréquent,
– Le signalement de tout symptôme et la consultation rapide d’un médecin,
– Le suivi des consignes du corps médical, c’est-à-dire se faire tester dès les premiers symptômes, se faire vacciner pour les plus fragiles, respecter la septaine ou la quatorzaine selon l’état de vaccination pour les personnes testées positives à la COVID.

Les efforts que nous avons faits ensemble nous ont réussi récemment. C’est en poursuivant encore plus fortement nos efforts que nous pourrons contrôler les dizaines de cas qui ont été détectés en quelques jours. L’objectif supérieur qui est la vie nous commande d’éviter l’apparition de centaines ou des milliers de cas d’infection dans notre population qui compte moins de 6000 âmes.