L’ouverture des commerces sous contrôle.

En cette période de confinement, certains commerces jugés de « première nécessité » peuvent rester ouverts, sous réserve de mettre en oeuvre les aménagements nécessaires au respect des gestes barrière et aux mesures de distanciation sociale dans l’enceinte de l’établissement. 

Ce matin, le Haut-commissaire et le Directeur territorial de la police nationale sont allés à la rencontre des commerçants du Quartier Latin à Nouméa.

« Le non respect des mesures sanitaires pourra entrainer une fermeture des commerces par les forces de l’ordre, c’est à travers nos déplacements que le virus circule et que le respect des gestes barrières et du port du masque contribuent à limiter la propagation de l’épidémie. » a déclaré Patrice Faure

Des contrôles également en Province Nord

C’est dans une zone commerciale de Koné, qu’Annick Baille, commissaire déléguée de la République pour la Province Nord, s’est rendue hier matin accompagnée du commandant en second de la compagnie de gendarmerie afin de vérifier le respect des mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19 en Nouvelle-Calédonie. 

Les contrôles ont porté sur la bonne mise en oeuvre des mesures dans les magasins autorisés à ouvrir. Ont également été vérifiés le port du masque et l’application des gestes barrières par les clients.

Ces contrôles n’ont fait l’objet d’aucune verbalisation. 

26.63.26 : la cellule d’information au public du Haut-commissariat est ouverte de 8h à 16h et permet notamment de répondre aux interrogations des commerçants.

Aux îles Loyauté

Le commissaire délégué est allé à la rencontre des responsables des principaux commerces de Wé et des agences de l’OPT et de la BCI afin de rappeler l’importance des mesures de distanciation sociale et les « gestes barrière » nécessaires à la limitation de la propagation du virus dans ces lieux.

Des contrôles ont également été organisés sur Maré et sur Ouvéa. Ils vont être poursuivis et intensifiés au cours de deux prochaine semaines sur l’ensemble des Iles Loyauté.

La présence du virus est aujourd’hui bien réellesur Lifou, « seul le respect des règles de confinement strict peut permettre de casser les chaînes de contamination du variant Delta frappe déjà sévèrement nos cousins polynésiens ».
La population est appelée à faire preuve de responsabilité et de solidarité en allant se faire rapidement vacciner dans les dispensaires et les structures (vaccitribs) mises en place par la Province des Iles.