Mouli

Le pont de Mouli, une “no go zone” ?

Il y avait le ciel le soleil et la mer 🎶. Ce dimanche du mois de mai à Ouvéa était presque parfait quand tout à coup, pour avoir sauté du pont (pourtant du bon coté)* des jeunes gens ont été giflés avec une violence extrême par un homme en colère !

Un homme, tĂ©moin de la scène pense que cet incident doit ĂŞtre relatĂ© afin que d’autres ne commettent pas la mĂŞme transgression et ne subisse pas mĂŞme sort.

L’accueil a OuvĂ©a a ses limites et peut parfois tourner au drame …

TĂ©moignage

Dimanche 09 mai à Ouvéa aux alentours de 12h.

Quand nous sommes arrivĂ©s vers midi avec une amie sur le pont de Mouli pour faire des photos, 3 jeunes gens d’une vingtaine d’annĂ©e qui avaient fait un saut du pont Ă©taient en train de remonter.

De loin, on remarque un homme en train de pĂŞcher. On l’avait entendu siffler mais on pensait que c’Ă©tait pour saluer le couple d’ocĂ©aniens qui se baladaient Ă©galement avec leur petite fille sur le pont.

Quelques minutes plus tard l’homme nous rejoint sur le pont et se dirige tranquillement vers les jeunes, deux garçons et une fille, une énorme pierre a la main.

Sans crier gare il assène une giffle d’une extrĂŞme violence sur la tempe de l’un des garçons en lui disant qu’il ne fallait pas sauter du pont.
Le jeune homme s’effondre par terre, tordu de douleur et se plaint d’acouphènes. L’homme, dans la foulĂ©e essaye de frapper l’autre garçon mais ce dernier se recule de justesse.
La jeune fille s’interpose mais elle est rapidement prise a partie et insultĂ©e. L’homme continue de menacer en montrant sa pierre, les prĂ©venant qu’elle leur Ă©tait destinĂ©e.

Pendant cinq minutes l’homme a continuĂ© de les insulter les accusant de « foutre la merde chez lui…». Les jeunes se sont excusĂ©s a de multiples reprises pour Ă©viter la poursuite des violences mais rien n’y faisait.

L’homme s’est finalement calmĂ©. Les jeunes ont pu s’Ă©loigner sans encombre. Ils ne porteront pas plainte car ils sont choquĂ©s et transis de peur

* Bon à savoir: sur le pont de Mouli, il est prudent de rester proche de la plage car le courant peut être très fort au centre du pont. Il est également interdit de passer à l’est du pont (côté falaises de Lekiny) car il s’agit d’une réserve coutumière. Les locaux le savent et les touristes sont en général prévenus.

energie Previous post En avril, l’Ă©nergie tire les prix vers le haut.
mesures Next post Nouvelles mesures de soutien Ă  l’Ă©conomie.
Close