Une nouvelle infrastructure portuaire pour Maré.

Tadine

Aménager le territoire provincial de façon plus cohérente, en améliorant notamment la desserte maritime des îles tout en favorisant la mobilité des biens et des personnes, c’est l’objectif du futur aménagement du Quai de Tadine qui s’inscrit dans la Trajectoire 5.0* du développement durable .

Une nouvelle infrastructure portuaire pour Mare

Le quai de Tadine est l’outil le plus important pour l’approvisionnement de l’île en vivres, en carburant, et en matériels/matériaux divers de construction. Aujourd’hui, l’exploitation de ces ouvrages a considérablement augmenté et a accéléré son état de dégradation, il a donc été décidé la construction d’une nouvelle infrastructure portuaire pour Maré.

La zone de travaux est implantée sur la côte Ouest de l’ile sur une superficie d’environ 34 000 m2.

Réalisation du quai et des docks et des travaux de la Gare Maritime

Dans les deux cas il s’agira dans un premier temps de lancer et finaliser les études opérationnelles permettant l’établissement du Dossier de Consultation des Entreprisses (DCE) et dans un second temps, de suivre les travaux pour la réalisation.

Le projet a été présenté le 30 avril à toutes les parties prenantes: province, commune et coutumiers. Les études qui dureront 18 mois ont été lancées. Le début des travaux est prévu pour le 2ème semestre 2022 et la fin du chantier, pour ces 2 premières phases, est attendue au 2ème semestre 2025.

Ce chantier d’envergure est évalué à un coût global de 4,2 milliards F XPF.

*Trajectoire outre-mer 5.0, sur les pas de la cop21 dans les territoires