Les dotations de l’état en hausse.

dotations

Les attributions individuelles de dotation globale de fonctionnement (DGF) versées en 2021 par l’État aux collectivités territoriales viennent d’être rendues publiques. Les montants dont bénéficieront les territoires d’outre-mer sont, cette année encore, en augmentation, traduisant un effort de solidarité important au sein d’une enveloppe dont le montant national est stable pour la quatrième année consécutive.

Ainsi, les communes d’outre-mer seront dotées cette année à hauteur de 681,5 millions d’euros, contre 653,8 millions d’euros l’année dernière, soit une progression de plus de 4% en un an et de plus de 13% depuis le début du quinquennat. La DGF des communes d’outre-mer est même désormais plus élevée qu’elle ne l’était avant la diminution appliquée entre 2014 et 2017.

Cette évolution très favorable des dotations en outre-mer donne aux élus les moyens de construire des projections financières solides et de mieux financer les politiques publiques locales, au service des ultra-marins.

Un accompagnement opérationnel des collectivités

A cet effort financier s’ajoutent le déploiement par le Gouvernement de plusieurs outils d’accompagnement opérationnel des collectivités, à travers l’Agence nationale de la Cohésion des territoires, l’aide à l’ingénierie du fonds 5.0 du ministère des Outre-mer, le dispositif Petites villes de demain, le programme Action cœur de ville et les contrats de redressement des finances locales « COROM », dont l’expérimentation concerne 9 communes ultramarines en 2021.

Plus précisément, en Nouvelle-Calédonie :

⇒ La DGF des communes est passée, entre 2020 et 2021, de 88 847 359 euros à 90 107 394 euros ce qui représente une hausse de 1 260 035 euros (+ 1,4 %).
⇒ Depuis 2017, c’est une hausse de près de 6 millions d’euros.
⇒ Au total, en 2021, 100% des communes ont une hausse grâce à la montée en puissance des dotations de péréquation.
⇒ La DGF par habitant est de 269 euros contre un ratio national de 165 euros.