La chasse aux roussettes et notous est ouverte !

roussette

Depuis 2004, des autorisations de chasse ci 

blées ont été autorisées sur les week-ends du mois d’avril en journée avec  la possibilité de cinq prises quotidiennes par chasseur, pour les notous comme les roussettes. Cette réglementation est également partagée avec la province Nord. Toute commercialisation de ces gibiers spécifiques est par ailleurs strictement interdite, toute l’année.

Une exception le Parc des Grandes Fougères

Le Parc des Grandes Fougères n’autorise pas la chasse aux roussettes, même pendant cette période, et le prélèvement de notous est limité à deux par jour, avec un maximum de quinze chasseurs par jour. Les autorisations de chasser sont délivrées sur demande écrite nominative faite auprès du Syndicat Mixte des Grandes Fougères.    

Braconnage, des sanctions fortes

Le commerce, l’exposition la vente, la vente ou l’achat de notous et roussettes sont interdits toute l’année. Le non-respect de la réglementation en matière de chasse est sévèrement réprimé par le code de l’Environnement de la province Sud : la sanction maximale encourue est de quatre ans d’emprisonnement et de 7 159 000 francs d’amende.

La Province Nord demande de réduire exceptionnellement ces prélèvements
Réglementation un peu différente dans les îles

Aux Loyauté, la réglementation concernant le notou est alignée sur celle des deux autres provinces. En revanche, la chasse aux roussettes est autorisée plus largement, du 1er avril au 30 juin, avec des prises pouvant atteindre dix roussettes.