Les tarifs de l’électricité en hausse ce 1er octobre

Les tarifs de l’électricité sont en hausse de 4 % à partir d’aujourd’hui. Après avoir progressé de 4 % en avril dernier, ils devraient être revalorisés de nouveau de + 3% en avril 2023. Une hausse substantielle qui ne touche pas tous les foyers

Variation automatique et plafonnée des tarifs de vente de l’électricité

En mars dernier, le gouvernement a mis en place en mars dernier un dispositif de variation automatique et plafonnée des tarifs de l’électricité, à l’image des mécanismes existant pour le calcul des prix publics de l’essence, du gazole et du gaz.

Le mécanisme automatique d’évolution des tarifs de l’électricité prévoit de limiter les évolutions trimestrielles à plus ou moins 4 % et d’interdire deux évolutions à la baisse ou à la hausse successives.

Le nouveau dispositif tarifaire proposé pourra également s’appliquer à la baisse, au moment où les coûts de production d’électricité s’abaisseront et que le tarif de vente du transport à la distribution publique diminuera, notamment avec le recours à des énergies renouvelables de plus en plus compétitives.

Une variation de tarif qui ne s’appliquera pas aux foyers précaires

Les clients domestiques ayant une puissance souscrite inférieure ou égale à 3,3 kVA ne sont pas soumis à cette augmentation de tarifs.
Ce seuil a été identifié au regard des demandes d’aides sollicitées par certains ménages auprès des organismes sociaux. Selon l’exécutif, la moitié des foyers calédoniens sont ainsi « épargnée par l’augmentation des tarifs ». 

➣ Concrètement, pour une facture de 12 000 francs par mois, ces augmentations représentent

– 480 francs en plus en avril 2022 (+4%) soit 12 480 francs par mois
– 500 francs en plus en octobre 2022 (+4%) soit 12 980 francs par mois
– 390 francs en plus dès avril 2023 (+3%) soit 13 370 francs par mois 

Previous post 810 millions de dollars pour les îles du Pacifique
Next post Les jobs d’été, c’est parti !
Close